Les aides pour financer son BAFA

Le BAFA n’est pas gratuit, il coûte entre 500 et 1 300 €. Sachez cependant qu’il existe différentes aides financières : CAF, Conseil Départemental, MSA, mairies... On fait le point là dessus !

Des mains qui comptent des billets

Les aides relevant des prestations familiales

L'aide nationale de la Caisse d'Allocations Familiales

La Caf peut vous accorder une aide financière pour votre session d'approfondissement/qualification. La demande est à faire dans un délai de 3 mois après de début de la session, en remplissant le formulaire de l'onglet "BAFA : demande d'aide à la formation". L'aide est de 91.47 €. Elle peut monter jusqu'à  106,71 euros si la formation est centrée sur l'accueil du jeune enfant.

L'aide de la Caisse d'Allocations Familiales de la Loire

En plus de l'aide proposée par la Caf nationale, la Caf de la Loire propose 2 aides supplémentaires qui seront versées au stagiaire :

  • Une aide à la session de formation générale, de 100 à 150 euros.
  • Une aide complémentaire à la session d'approfondissement / qualification de 100 à 150 euros (si la formation est centrée sur l'accueil de l'enfant porteur de handicap, un complément de 100 euros est prévu).

>> Pour faire votre demande :  Les aides au BAFA de la Caf de la Loire

La Mutualité Sociale Agricole

Pour les personnes rattachées à la Mutualité Sociale Agricole (MSA), une aide financière allant jusqu'à 200 € est accordée pour la session de formation générale et la session d'approfondissement. Vous devez avoir moins de 25 ans. Le montant de l'aide varie selon vos ressources.

Les aides selon votre lieu d'habitation

Le Pass'Région

Si vous bénéficiez du Pass'Région de la Région Auvergne Rhône-Alpes : vous pouvez obtenir une aide financière en échange d'heures de bénévolat dans une association répertoriée par la Région. Pour en savoir plus : Site officiel de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Votre commune

Votre commune via le service jeunesse de votre mairie ou une structure information jeunesse près de chez vous peut vous orienter sur les aides existantes. Sachez que certaines communes ou collectivités de communes proposent des aides aux BAFA en direction des jeunes de leur territoire. N'hésitez pas à prendre contact avec eux pour savoir ce qui existe.

Les aides selon votre situation personnelle

  • Si vous êtes en situation de handicap : renseignez vous auprès de Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH).
  • Si vous êtes demandeur d'emploi : Pôle emploi ou la mission locale peuvent prendre en charge le coût de formation du BAFA, sous certaines conditions, pour faciliter votre insertion professionnelle. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.
  • Certains employeurs du secteur de l’animation peuvent financer une partie du coût du BAFA en échange de temps de travail assuré en tant que bénévole.
  • Le Comité d’entreprise de vos parents ou votre employeur (si vous êtes salarié) peuvent parfois proposer des aides.
Mis à jour le 06/05/2021
Cet article vous a-t-il été utile ?